the Hope of Survivors the Hope of Survivors
Notre Organisation et Sa Mission    |    Êtes-Vous une Victime?    |    Soutien du Mari    |    Les Jeunes    |    Êtes-Vous Pasteur?    |    Soutien de la Femme du Pasteur    |    L’Église et les Perspectives des Paroissiens    |    Contactez-Nous    |    Page d’Accueil

Soutien du Mari

HusbandEn ce qui concerne le mari, la réalité de l’abus peut avoir les effets dévastateurs. L’abus de confiance sacrée, la perte de fidélité conjugale, combinés à la faute spirituelle perpétrée par quelqu’un dont la position d’autorité semble fondée sur la pureté et la sainteté, dépassent les limites de ce que la plupart des victimes peuvent initialement comprendre.

Bien que le mari ne soit pas le cible principale, il est souvent la victime secondaire de l’abus commis contre sa femme. Les conséquences de tout cet abus entraînent souvent d’énormes problèmes émotionnels et spirituels. Si non résolus, ces problèmes peuvent persister non guéris pendant de longues années, et seule la grâce de Dieu pourra guérir leurs vies brisées.

CELA S’EST PRODUIT COMMENT?

Il existe de nombreuses raisons pourquoi les maris trouvent qu’il est difficile de s’occuper efficacement de ce type d’exploitation. Bien qu’il soit essentiel de comprendre la dynamique à l’origine du problème, il n’est pas moins essentiel de reconnaître que l’abus n’est pas logique. Quelqu’un qui choisit intentionellement de maltraiter une autre personne peut offrir beaucoup de raisons pour justifier ses actions, mais rien ne suffit de justifier le mal qu’il fait. Le premier mesure que le mari doit prendre pour faciliter la guérison est de voir correctement les actions de sa femme. Les rapports entre elle et le pasteur ne devraient pas être considérées comme consensuels. Presque sans exception, la femme avait une vulnérabilité qui, exploitée, est devenue le moyen par lequel l’abus s’est fait possible. Cela combiné à la confiance implicite qu’elle a faite au pasteur fait le mal plus dévastateur encore.

Du point de vue de la femme, elle ne cherchait ni remplaçant de son mari ni rapport sexuel avec le pasteur. Ce qu’elle cherchait était l’espoir et la guérison. Ce qui est arrivé est qu’elle est tombé en proie de quelqu’un qui semblait pieux et exprimait un désir de l’aider mais qui a abusé de sa confiance et l’a maltraitée. Dans ce cas, la vérité est vraiment tragique.

Malheureusement, plus longue la durée de l’abus, plus fort le niveau de contrôle qu’il faut exercer sur la victime pour que le secret et la conformité rest en vigueur. En ce qui concerne la victime, le prix de la guérison émotionnelle attendue a été payé au moyen du contact physique que le pasteur a obtenu en utilisant la coercition et la manipulation. Souvent le victime ne peut pas arriver à s’échapper à l’influence contrôlante de l’individu qui l’a maltraitée; et dans son désespoir elle se rend à ses désirs habilement voilés.

COMMENT PUIS-JE AVOIR CONFIANCE EN ELLE?

À partir du moment où la maltraitance est mise à fin, un composant essentiel pour rétablir les rapports sains entre le mari et sa femme sera trouvé dans le processus de la rétablissement de la confiance. Cependant, il est plus facile de faire la confiance que de la rétablir. En ce qui vous, le mari, concerne il y aura peut-être des choses que votre femme fait qui peuvent avoir l’effet de vous rappeler des évènements qui avait lieu pendant l’abus. Malgré la difficulté, il faut que vous vous en occupiez de manière objective. Disez à votre femme que quand elle fait certaines choses vous devenez mal à l’aise et soupçonneux. Bien que maintenant vous compreniez que vous répondez peut-être à des expériences antérieures, demandez d’elle qu’elle vous aide à résoudre de façon positive ce problème.

Il y a certaines choses que vous pourrez changer; il y a d’autres choses qui devra être complètement éliminées. Par exemple, si l’individu coupable d’abus continue de contacter sa victime par courrier électronique ou par téléphone, alors, il faut changer ces coordonnés pour lui faire bien comprendre que plus de contact n’est permis. Avec le temps, les problèmes qui restent seront résolus et votre amour et votre confiance rétablis.

Si cela vous est arrivé, il est essentiel que le lien entre vous et votre épouse reste ouvert pour que vous découvriez les vulnérabilités qui ont été exploitées et au moyen desquelles elle a été maltraitée. Un conseiller chrétien autorisé devrait pouvoir vous y aider. La vérité est souvent difficile à affronter, mais vous deux devrez prier Dieu qu’Il vous donne la sagesse et la direction nécessaires pour déterminer quels aspects de votre vie doivent être changés pour que vous protégiez votre mariage et votre femme des agressions potentielles dans l’avenir.

COMMENT PARDONNE-JE?

Il pourrait arriver que vous ne puissiez pas regagner tout ce que vous avez perdu dans votre mariage, mais il y a toujours l’espoir d’être guéri. En reconnaissant que le pardon est exigé par la Bible, on ne doit pas oublier aussi que la capacité de pardonner vient de la grâce divine. Priez Dieu que Son amour entre dans votre coeur et que vous puissiez voir votre épouse comme Dieu la voit. Votre rôle comme mari est de suivre l’exemple de Celui qui a dit lorsqu’il était maltraité: “Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font.

Pour qu’il soit complet, le pardon doit être sans condition. Demain, vous penserez peut-être encore à la peine et à la souffance que vous avez subies. Si vous avez vraiment pardonné votre femme, vous ne pouvez pas rétracter votre pardon dans le cas où des souvenirs douloureux reviennent. Vous devez les laisser où la grâce de Dieu les a placés—dans la profondeur de la mer.

Il est essentiel que vous n’oubliez pas que votre rôle comme chef spirituel de votre famille a été usurpé. Et en l’absence de guérison spirituelle, vous ne pourrez prospérer et devenir le chef comme Dieu veut. Pendant votre guérison, il essentiel que vous ayez ou rétablissiez de bons rapports avec Dieu. En le faisant, vous continuerez à guérir et deviendrez le chef comme Dieu a désigné.

Il peut arriver que vous soyez tenté de reprocher à Dieu tout ce mal qui est tombé sur vous, mais si vous le faites, alors, vous suivrez le même chemin de mensonges par lequel vous avez souffert le mal perpétré contre vous dès le début.

Il est naturel pour vous d’éprouver de la colère ou de l’amertume contre le pasteur qui a maltraité votre femme. Mais la colère est destructrice et va à l’encontre du but recherché. La guérison commencera quand le pardon sera donné. Priez Dieu qu’Il vous donne Sa grâce pour que celui qui a essayé de vous détruire soit pardonné; et acceptez Son amour dans votre coeur.

En l’absence de repentir, le prix des actions du malfaiteur sera la perdition éternelle.

 

L’Éternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, Et il sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement.--Psaume 34.18

 
     Dégagement de Responsabilité Copyright © 2010-2016. Tous droits réservés.