the Hope of Survivors the Hope of Survivors
Notre Organisation et Sa Mission    |    Êtes-Vous une Victime?    |    Soutien du Mari    |    Les Jeunes    |    Êtes-Vous Pasteur?    |    Soutien de la Femme du Pasteur    |    L’Église et les Perspectives des Paroissiens    |    Contactez-Nous    |    Page d’Accueil

Êtes-Vous Pasteur?

PastorJE PENSE QU’IL Y A QUELQUE CHOSE DE SPÉCIAL EN ELLE. EST-CE IMMORAL DE PENSER À ELLE DE CETTE FAÇCON? NE PEUT-CELA PAS ÊTRE UNE BONNE CHOSE?

Au cours de votre mission, il sera votre responsabilité de diriger, de guider, et d’aider des âmes blessées ou maltraitées vers la Source de la guérison éternelle. Parmi elles, il y aura des femmes qui vous respecteront et vous considéront comme étant homme gentil et pieux qui se soucie d’elles et peut les aider à résoudre leurs problèmes les plus difficiles. Puisqu’elles vous font confiance, elles commenceront à s’ouvrir et à partager leurs pensées intimes et leurs sentiments privés avec vous. Dès le moment où cela se passe, la relation prendra d’une nouvel aspect qui créera un lien emotionnel qui n’aurait jamais pu avoir lieu dehors de ce contexte professionnel. Vous avez la responsabilité de n’abuser jamais de cette confiance.

La difficulté peut se présenter si vous vous trouvez attiré à la personne que vous conseillez. Elle a besoin de votre bon conseil. Comme votre compréhension de ses problèmes et de son caractère s’augmente, vous commencez à croire que vous pourrez vraiment l’aider. Dirigé par l’Esprit-Saint, le processus de la guérison commence, mais prenez garde à ne dépasser pas les limites saines de ces rapports pour que la guérison ne devienne pas un chemin de destruction.

Si votre respect pour elle est remplacé par une admiration pour sa beauté physique, alors, vous engagez sur un terrain dangereux. Dès le moment où vos sentiments cessent d’être ceux d’un conseiller spirituel et sont remplacés par un désir pour des relations intimes, il faut que vous preniez du recul et considérez où vous allez. Même si elle a commencé à faire des progrès avec vous vers la guérison, une continuation de cette relation court trop de risque d’un abus de confiance. Arrêtez et l’envoyez à un autre conseiller autorisé avant qu’il soit trop tard.

Si vous dépassez la limite du comportement approprié et la maltraitez, elle ne pourra jamais encore vous faire confiance.

N’importe comment vous l’admirez ou la désirez, elle n’est pas votre femme et n’est pas destinée à être avec vous. Ne partagez jamais vos sentiments amoureux avec elle ni ne essayez de la convaincre que ce soit la volonté de Dieu que vous deviez être ensemble. Si vous faites une telle chose, vous péchez volontairement sous l’apparence d’être homme pieux et cela est une perversion de la vérité.

Quand quelqu’un(e) abandonne Dieu de cette manière, il/elle y revient rarement. Voulez-vous vraiment agir conformément à vos désirs? Voulez-vous faire faire une chute à quelqu’un(e) d’autre?

En étant pasteur, vous avez la responsabilité d’observer le niveau d’intégrité le plus haut. “Mes frères, qu’il n’y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement.”—Jacques 3.1

Il y a certains pasteurs qui se regardent comme étant exceptionnels. Leur mission a peut-être beacoup de succès; et ils attribuent leur succès et les grâces de Dieu à leur caractère “exceptionnel.” Ils se trompent de penser que Dieu fermera ses yeux sur leurs “petits” écarts de conduite et se convainquent que le bien qu’ils font au nom de Son royaume l’emporte sur la perte potentielle si leurs petites fautes deviennent connues. Aveuglés par le péché, ils suivent un chemin de non-retour.

Dieu exige de vous un niveau de conduite et de responsabilité très élevé car vous les représentez, Lui et Son église. Il ne regarde pas ce type de péché à la légère et ni ne devriez-vous.

JE NE ME SUIS JAMAIS SENTI AIMÉ COMME ÇA.

Il n’est pas sage à exprimer ce genre de sentiment, même si vous pensez que c’est vrai. Dans cette situation, cela constitue une forme de manipulation émotionnel et de contrôle. En vous exprimant de cette façon, vous ne faites rien plus que la confondre. Elle a besoin d’aide; s’il vous plaît, ne trahissez pas sa confiance sacrée.

N’importe comment vous vous sentez, il n’est jamais approprié de lui dire ces types de mots!

MAIS JE SUIS SI HEUREUX!

Quoi que Dieu veuille que vous soyez heureux, les rapports immoraux ne conforment ni à Sa Parole ni à Sa Volonté. En péchant de cette manière, vous détruirez une vie de respect et la mission sacrée dont il est votre responsabilité de soutenir et défendre. Vous êtes berger du troupeu de Dieu et, comme berger, vous gardez tous les brébis. S’il vous plaît, evitez de devenir un loup déguisé en brébis.

SON MARI NE LA TRAITE PAS COMME ELLE MÉRITE. JE LE PEUX.

Même si cela semble vrai, ce que vous proposez de faire n’est pas moral. Comment pourriez-vous établir les vrais rapports d’amour avec elle, si ces derniers sont fondé sur les mensonges, l’adultère et la fausseté?

Au degré où vous encouragez ou semez la division dans leur mariage au lieu d’essayer de la guérir, vous abusez de la confiance qu’elle vous a faite et que vous avez promis de soutenir. Votre responsabilité est de guérir et de protéger leur mariage.

Même si elle quittait son mari pour vous, comment pourrait-elle jamais avoir confiance en vous, maintenant qu’elle connaît votre manière trompeuse et fausse?

QUELQUES MESURES QUE L’ON PRENDRE POUR ÉVITER DE CHUTER DANS LE PÉCHÉ:

  1. Ayez une partenaire envers laquelle vous êtes responsable et avec laquelle vous pouvez honnêtement partager vos vulnérabilités;
  2. Laissez ouverte la porte de votre bureau et découverte la fenêtre dedans;
  3. Utilisez le bureau dans votre bureau comme barrière entre vous et la personne que vous conseillez;
  4. Évitez tout contact physique;
  5. Conseillez seulement les couples ou les membres de votre sexe;
  6. Ne pensez jamais que vous soyez invincible. Il existe toujours des situations où chaque pasteur est vulnérable à la tentation d’abuser du pouvoir.

Pour mettre cela en perspective, considérez comme analogue une situation où un médecin décide que son intérêt financier serait mieux servi s’il préscrivait des médicaments à un patient malade qui l’empêchent de guérir. Il est bien évident que cela serait immoral.

Cependant, la situation entre le pasteur et la paroissienne est plus compliquée car en plus de consister en des sentiments et des émotions, cela contient aussi un composant spirituel. Quand une femme cherche des conseils spirituels de son pasteur et qu’il dénature la vérité pour abuser d’elle émotionnellement et spirituellement, comment peut-cela être quelque chose d’autre que l’abus?

L’opinion communément admise est qu’une femme poursuivra parfois un pasteur. Elle semble lui être attirée, à cause de son pouvoir, et le séduit entraînant de cette façon sa chute.

Il est vrai qu’une femme peut être attirée au pouvoir ou à un pasteur, mais la question pertinente que l’on doit poser est la suivante: Lui serait-elle attirée s’il n’était pas pasteur? Aucune preuve n’indique que ce soit le cas. Cependant, même si une telle chose est vraie, le pasteur doit reconnaître que sa positon d’autorité spirituelle est la raison pour laquelle une femme lui serait attirée, et qu’en dehors de ce rôle, il n’est pas une “cible” potentielle. Mais, malgré ces circonstances particulières, le pasteur reste toujours responsable de respecter, par rapport aux fidèles, un code de conduite qui est sain, sûr et approprié tout le temps.

PastorAPRÈS TOUT, LE PASTEUR EST HUMAIN.

Tout le monde fait des erreurs. Comment est-ce différent? Si un conseiller/thérapeute autorisé avait une liaison avec une de ces clientes, cela constituerait une action criminelle. Il perdrait son autorisation et ferait potentiellement de la taule. La même chose est vraie des relations entre les médecins et leurs patients ou les professeurs et leurs élèves. C’est une violation du code déontologique et, dans certaines situations, de la loi d’état. Pire encore devrait être la mauvaise conduite d’un pasteur qui exerce une autorité et un pouvoir spirituel et qui a la responsabilité de se tenir à un niveau éthique plus élevé en vertu de son office sacré et de Celui qu’il représente! C’est une transgression très sérieuse. Une erreur de ce genre faite par quelqu’un qui représente le Sauveur est pire que si cette même erreur était commise par un individu qui n’occupe pas une telle position d’autorité. Dieu exige que Ses représentants se tiennent à un niveau plus élevé et plus saint. Un pasteur n’est pas simplement un homme moyen. C’est un homme sacré par Dieu pour qu’il fasse les fonctions d’ambassadeur pour Christ (2 Corienthiens 5.20).

Beaucoup de personnes croient à tort que quand un membre du clergé a une liaison avec quelqu’une dans son assemblée, ce n’est rien qu’une “aventure.”

Rien n’est plus loin de la vérité!

“Quand les pasteurs abusent de la confiance que le peuple leur fait et conduisent des âmes à la ruine, ils se rendent plus coupable que les pécheurs moyens car leur profession est plus élevé.”—Témoignages rendus à l’Église, Tome 5

CONNAISSEZ-VOUS LES SIGNES RÉVÉLATEURS?

  1. Attendez-vous avec plaisir les séances avec une personne particulier plus que celles avec les autres? Pourquoi?
  2. Fantasmez-vous sur cette personne? Vous posez-vous des questions hypothétique sur sa disponibilité?
  3. Faites-vous les rendez-vous avec cette personne à d’autres heures en dehors de celles qui sont régulières? Dans les endroits bizarres?
  4. Terminez-vous les séances à l’heure ou permettez-vous à certaines personnes du temps supplémentaire? Ou faites-vous vos rendez-vous à durée indéterminée?
  5. Partagez-vous votre programme de conseil et de visitation avec votre femme et/ou votre secrétaire (bien sûr sans trahir aucune confidence appropriée)?

La responsabilité est non seulement précieuse; c’est indispensable.

 

L’Éternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, Et il sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement.--Psaume 34.18

 
     Dégagement de Responsabilité Copyright © 2010-2016. Tous droits réservés.